Diesel plus propre ? Bardahl a la solution !

06 Sep

Le diesel propre ? Un mythe pour un usage urbain ?

Encrassés, les moteurs Diesel perdent en vivacité, consomment et polluent plus…
Découvrez les solutions de Bardahl pour éviter cette détérioration.

 

Avec l’affaire Volkswagen, le moteur Diesel vit des heures difficiles.
A l’origine conçue pour les longs trajets, le diesel est la plus urbaine des motorisation

Au cours des années, les nouvelles technologies et les systèmes de dépollution sophistiqués n’ont pas résisté à cet usage inadapté (trajet trop court, moteur froid…).
Conséquence inéluctable : l’encrassement du moteur, qui se traduit par l’apparition d’une fumée noire à l’échappement et, donc, par des émanations en grand nombre de particules dangereuses pour la santé.
Mais cela entraîne également des pannes mécaniques coûteuses (turbo, injecteurs, vanne EGR,  Filtre à particules…).

Désencrassage des composants moteur

Loïc, propriétaire d’une Golf diesel de 2003 en a fait l’expérience. Malgré les quelque 210 000 km au compteur, il pense que son moteur fonctionne bien…Hormis les fumées noires à l’accélération et lorsqu’il rétrograde…
Son garagiste lui propose alors d’effectuer un nettoyage des injecteurs et du circuit d’admission.
Cette double opération, facturée moins de 120 €, a été mise en place par Bardahl.
Nous sommes spécialistes des produits d’entretien moteur et fournissons en parallèle la machine.

Via le circuit d’alimentation en carburant, la machine Bardahl 360 injecte directement un produit spécifique pour nettoyer tous les composants internes du moteur (injecteurs, culasse, pistons etc.), de même que le circuit d’entrée d’air (boîtier papillon, collecteur d’admission…).

Le résultat est concluant

Le moteur émet, après coup, moins d’oxydes d’azote (Nox), passant de 130 ppm au régime ralenti à 105 ppm. Au-delà de 3 500 tr/min, les valeurs chutent de 81 ppm à 70 ppm.
Surtout, l’opacité des fumées est abaissée, avec une mesure qui descend de 1,647 m-1 à 0,2 m-1 après le traitement.

Nous l’avons constaté à l’œil nu

les émissions de fumées, visibles à l’échappement avant le nettoyage, ont totalement disparu. Moins polluant, le moteur est par ailleurs devenu plus dynamique et a gagné en reprise.
Loïc a apprécié ces changements dès les premiers tours de roues.

Ce traitement curatif Bardahl est efficace

Reste que des solutions préventives existent. L’ajout d’additifs Bardahl permet de conserver la propreté du moteur dans le temps et, de réduire les risques de panne à condition de ne pas négliger l’entretien du véhicule, la qualité de l’huile ou l’état du  filtre à air, qui influe, par exemple, sur le fonctionnement du moteur.

La solution Bardahl est évoquée dans le magazine Que Choisir ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *